Cytométrie en flux


La plateforme propose 3 types de prestations :

  • L’étude de faisabilité pour déterminer si l’expérimentation et l’analyse sont réalisables avec le(s) système(s) choisi(s). Elle est de courte durée, quelques séances seulement, et peut aboutir à un projet collaboratif ou à une session d’analyse. Elle est conduite par le personnel de la plateforme.
  • La session avec ou sans assistance est proposée dans le cadre de la mise en œuvre de protocoles connus dans des conditions expérimentales standard et n’a pas de caractère inventif. Elle peut être conduite par le personnel de la plateforme (session avec assistance) ou par l’utilisateur autonome (session sans assistance). Dans ce dernier cas, la plateforme se dégage de toute responsabilité concernant les résultats obtenus.
  • Le projet collaboratif est proposé quand le projet de l’utilisateur nécessite, de la part de la plateforme, de réaliser des développements spécifiques, d’adapter et/ou développer des méthodologies pour l’acquisition des données et pour l’exploitation des résultats. Le personnel de la plateforme impliqué dans le projet se porte alors garant de la qualité des résultats.


Toutes les applications de cytométrie en flux peuvent être envisagées dès lors que les lasers et la configuration des bancs optiques de l'instrument sont compatibles avec les fluorochromes utilisés.
Les principaux domaines d’applications sont les suivants :

  • L'analyse des constituants cellulaires : ADN (cycle, viabilité, …), ARN, protéines, expression d'antigènes membranaires et/ou intracellulaires.
  • L'analyse de fonctions cellulaires : activation (modification du pH,...), production de cytokines, variation du potentiel membranaire ou mitochondrial, apoptose (activation des caspases, Annexin V/Iodure de propidium, TUNEL,…), activités enzymatiques.
  • La mise en évidence de cellules transfectées (Lac Z, EGFP, EYFP, DsRED..).
  • Le tri des cellules en conditions stériles ou non.
  • L’analyse morphométrique et de localisation : mesure taille/forme des évènements, co-localisation, translocation, internalisation, interaction cellule-cellule, autophagie, comptage de spots, …


Les prestations sont réalisées avec les équipements suivants :

  • un Analyseur CyanADP Cytomation/Beckman-Coulter équipé de 3 lasers : 405 nm, 488 nm et 635 nm,
  • un Analyseur/trieur Influx 500 Cytopeia/BD-Biosciences équipé de 5 lasers : 355 nm, 405 nm, 488 nm, 561 nm et 635 nm.
  • un Imageur en flux ImageStreamX Amnis/Millipore/Proteigene équipé de 4 lasers : 405 nm, 488 nm, 561 nm et 658 nm.


Ces 3 appareils sont sous contrat de maintenance annuelle et leur bon fonctionnement est vérifié à leur mise en marche au moyen de billes de calibration (analyseur CyanADP et trieur Influx 500) ou de façon logicielle (ImagestreamX).

La plateforme ne se trouvant pas dans un lieu confiné, seuls les échantillons biologiques de classe I sont acceptés. Néanmoins, la plateforme se réserve la possibilité d’accepter certains échantillons de classe II (échantillons fixés, cellules humaines présentant des sérologies négatives pour les principaux pathogènes détectables, autres cas…). 


Une formation est systématiquement proposée à tout utilisateur de l’analyseur Cyan ADP et de l’Imageur en flux ImageStreamX pour tout projet de longue durée qui comporte une série d’expérimentations réalisées dans les mêmes conditions (même souche cellulaire, mêmes fluorochromes, etc…). La formation est alors réalisée sur le protocole d’analyse spécifique au projet et validé par le personnel de la plate-forme. L’utilisateur a le libre choix d’accepter la formation ou de préférer que la prestation continue à être réalisée par le personnel de la plateforme.

Une autorisation d’accès exceptionnel en dehors des heures d’ouverture de la plateforme peut être accordée par la responsable aux utilisateurs autonomes.

Aucune formation n’est proposée aux utilisateurs de l'analyseur-trieur Influx 500. Cet appareil est exclusivement piloté par le personnel expert de la plate-forme.

Il n’existe pas d’archivage des données utilisateurs sur la plateforme. L’utilisateur est donc responsable de l’archivage de ses données personnelles qu’il peut sauvegarder sur une clé USB ou un Disque Dur externe lui appartenant.

Les résultats sont rendus sous forme de graphes avec les statistiques correspondantes si la qualité des témoins appropriés le permet :

  • Pour l’analyseur CyanADP et le Trieur Influx, une copie papier est donnée aux utilisateurs le jour de l’analyse ou du tri, ou ultérieurement selon le planning des appareils et du personnel de la plate-forme.
  • Pour l’Imageur, l’utilisateur est formé sur le logiciel Ideas en vue de récupérer ses données et les images d’intérêt.




Dernière modification 12 Novembre 2015

Haut de page